Bécassines

Les épreuves de sélection sur bécassine se déroulent pour l’essentiel dans les marais du Cotentin, de Brière et d’Auvergne ; les épreuves sur ces oiseaux ont la prédilection des concurrents amateurs.
Ces magnifiques territoires regorgeant d’eau accueillent les concours au printemps et en automne. Les terrains plats et relativement ouverts permettent, comme dans les field-trials sur perdreaux, d’avoir une vision du chien dans toutes les phases de son parcours, ainsi la rapidité des allures, la typicité du galop, le port de tête et le style propres à chaque race peuvent y être facilement évalués.
Pour être un bon bécassinier, un chien d’arrêt doit avoir une quête ample, rapide et souple. Il doit s’appuyer constamment sur le vent avec beaucoup de concentration, de manière à pouvoir négocier et arrêter avec précision et décision, l’émanation furtive d’une bécassine au travers les nombreuses odeurs du marais. Les chiens sensibles sur les émanations ne peuvent pas réussir sur cet oiseau.
C’est un gibier sur lequel le Setter Irlandais peut exprimer au mieux ses qualités naturelles et s’il domine de manière régulière les concours sur bécassine, c’est sans doute parce qu’ils ont l’Irlande pour berceau commun.
Les concours sur bécassine, bécasse et petit tétra font partie de la discipline « Gibier Sauvage ». Pour valider un titre de « Champion Gibier sauvage » les récompenses nécessaires doivent être obtenues sur au moins deux de ces espèces de gibier.

En savoir plus

CHALLENGE JOHN NASH

Le challenge bécassines, comme tous les autres challenges, est réservé aux membres du Club. Les trophées, perpétuels, l'un pour les concours en solo, l'autre pour les concours en couple, sont offerts par le CICB. Notre partenaire pour la chasse a très vite permis au Red Club de matérialiser le challenge John Nash en nous offrant une magnifique œuvre du sculpteur Pierre Ajacques représentant l’envol d’une bécassine. En 2010, pour sceller encore plus notre partenariat, le CICB nous a offert un deuxième magnifique trophée représentant l’envol de deux bécassines, réalisé par ce même artiste. Le premier récompensera le challenge John Nash Solo et le second le Challenge John Nash Couple. Il faut souhaiter que ces deux  challenges John Nash permettent de faire progresser encore plus le Setter Irlandais dans sa reconnaissance, par le monde cynophile et cynégétique, comme le  meilleur chien à bécassines.
En juin 2013, après huit années d’existence, le Challenge John Nash a déjà permis de mettre en évidence que le Setter Irlandais se rapproche à grands pas de l’objectif initialement recherché : devenir la référence en efficacité chez les chasseurs de bécassines et en style chez les cynophiles avertis. Depuis sa création, nos Setters Irlandais bécassiniers ont obtenus quatre vingt dix CACT sur bécassines dont trente CACIT ! Le Red Club rend hommage à leurs propriétaires pour la valeur ajoutée qu’ils ont apportée à l’image du Setter Irlandais, ce grand chien de chasse qui a quelques critères communs avec la princesse du marais :  "noblesse, vivacité et légèreté ".

Règlement du challenge


Art I – Il sera attribué au setter irlandais qui aura obtenu le maximum de points sur l’année, dans les concours sur bécassines : spéciales, inter-club, ouvert. , (selon le barème du Red Club). Seront pris en compte les quatre meilleurs résultats.

Art II – Le propriétaire et le conducteur (si différent) doivent être adhérents au RED CLUB et à jour de cotisation.

Art III – Le classement s’effectue sur une année civile la dernière épreuve étant le concours de Carentan. La proclamation des résultats et la remise des trophées solo et couple se feront à la Nationale d’Elevage.

Art IV – Les challenges et trophées sont perpétuels.

Art V – Les résultats devront être envoyés impérativement (copie C.T.) au président de la commission utilisation au plus tard le 15 décembre de chaque année. Ce règlement est applicable depuis le 1° janvier 2009.